Une première amende pour excès de vitesse à un navire de croisière

102

Un premier navire écope d’une amende de 6000 $ de la part de Transports Canada, pour dépassement de vitesse dans le secteur visé pour la protection des baleines noires.

Il s’agit du Seven Seas Navigator, un bateau de croisière de la compagnie américaine Regent Seven Seas Cruises, basée à Miami, en Floride.

Par voie de communiqué, le ministère ne précise pas l’ampleur de son dépassement de la limite de 10 nœuds, imposée aux navires de 20 mètres et plus depuis le 11 août, afin d’éviter les collisions avec les mammifères dans la portion ouest du golfe du Saint-Laurent.

Transports Canada note néanmoins que, dans l’ensemble, l’industrie respecte la consigne de manière proactive. Le ministère constate aussi, parmi les dépassements enregistrés, que certains n’étaient pas très importants ni de longue durée.

Le CTMA Vacancier a lui-même reçu trois avertissements pour des dépassements variant entre zéro virgule un et zéro virgule 7 nœuds.

Quant au Seven Seas Navigator, il dispose de 30 jours pour payer l’amende ou pour la contester.

LAISSER UN COMMENTAIRE