POUR LE STATU QUO

35

Le candidat conservateur aux élections fédérales, Jean-Pierre Pigeon, s’engage à maintenir les emplois de la fonction publique.
On apprenait plus tôt cette semaine que près de 30% des emplois de la fonction publique fédérale avaient disparu dans la région.

S’il ne s’engage pas à rétablir les emplois perdus, il s’engage toutefois à maintenir ceux qui existent toujours. Jean-Pierre Pigeon se dit d’ailleurs en faveur d’une décentralisation des bureaux fédéraux :

Jean-Pierre Pigeon craint les effets de la baisse démographique dans la région et souhaite garder un maximum de familles sur place en protégeant leurs postes de fonctionnaires.
Concernant le rétablissement d’une prime ou d’un crédit d’impôts pour régions éloignées,

Jean-Pierre Pigeon croit que ce serait difficile à défendre pour la Gaspésie, mais que les Îles-de-la-Madeleine, pour leur part, devraient avoir droit à ce type de mesures, compte tenu de leur situation beaucoup plus isolée.