POUR LE REGISTRE

24

armes

La Table de concertation des groupes de femmes s’inquiète de l’opposition au registre des armes à feu.

La semaine dernière La Fédération des chasseurs et pêcheurs du Québec invitait les chasseurs à manifester leur opposition au registre des armes à feu auprès de leur député.

Cette sortie de la fédération faisait suite à la publication d’un article du Devoir qui expliquait que plusieurs députés seraient mal à l’aise avec le projet de loi 64; Loi sur l’immatriculation des armes à feu.

Pour Mireille Chartrand, de la Table de concertation des groupes de femmes, cette sortie est inquiétante. Elle affirme que le lobby des armes à feu est loin d’avoir dit son dernier mot et elle invite le gouvernement à poursuivre le processus menant à la création d’un registre :

D’ailleurs Mireille Chartrand se dit convaincue de l’utilité d’un registre des armes à feu. Elle explique que les homicides par armes à feu ont diminué quand le registre fédéral existait :

Pour Mireille Chartrand le registre des armes à feu contribue à la sécurité des femmes et de la population en générale et son coût ne doit pas être un obstacle. Elle a bon espoir que le bon sens guidera les décisions des politiciens.

PARTAGER
Article précédent300 CONVOCATIONS
Article suivantNOUVEAUX SERVICES
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.