La poudre de crevettes pourrait conquérir de nouveaux marchés

696

La Crevette du Nord Atlantique et Les Pêcheries Marinard pourraient conquérir de nouveaux marchés pour leur poudre de crevettes.

Les entreprises de L’Anse-au-Griffon et de Rivière-au-Renard vendent actuellement leur produit alimentaire uniquement en Norvège. Le président-directeur général de Marinard, Pascal Noël, souhaite ajouter d’autres distributeurs afin de sécuriser la chaîne d’approvisionnement :

 

Annuellement, Marinard produit environ 200 tonnes de poudre de crevettes et c’est sensiblement le même volume aux Crevettes du Nord Atlantique. Dans les prochaines années, la capacité de production des 2 usines pourrait atteindre 500 tonnes au total, ce qui permettrait d’exporter dans les marchés ciblés principalement en France et ailleurs au Canada.

Pascal Noël affirme que la commercialisation de la poudre de crevettes doit composer avec certaines contraintes, mais il demeure optimiste:

 

Ce produit innovant permet de valoriser l’ensemble de la biomasse de la crevette, alors que plus de 65 % n’est pas consommé, soit les têtes et les carapaces. Il permet aussi une réduction importante des déchets envoyés dans le lieu d’enfouissement technique de Gaspé.

Cette poudre de crevettes est utilisée comme assaisonnement pour des sauces, des soupes et des bouillons.

LAISSER UN COMMENTAIRE