POTENTIEL IMPORTANT

38

Le parc national Forillon pourrait dans le futur offrir une nouvelle exposition portant sur les arthropodes que renferme son territoire.

La vaste recherche menée en 2013 par l’Université de Guelph, en Ontario, révèle que le parc Forillon détient la plus grande diversité d’insectes et d’invertébrés d’Amérique du Nord, parmi les 28 parcs nationaux étudiés au Canada.

L’écologiste Daniel Sigouin explique ce phénomène par la richesse naturelle des 4 écosystèmes que renferment plus d’une dizaine d’habitats dont la forêt, les marais, les rivières, les falaises, les plages de galets et la mer :

À la lumière du décompte des espèces d’arthropodes identifiés dans le parc Forillon, les chercheurs de l’Université de Guelph prévoient poursuivre leur recherche cette fois-ci sur d’autres aspects, comme le mentionne Daniel Sigouin :

L’équipe d’interprétation du parc Forillon est toujours à l’affût des possibilités d’amélioration des programmes concernant l’expérience pour les visiteurs. L’idée de bonifier l’offre de visite des vacanciers par une exposition sur les arthropodes sera analysée au cours des prochains mois.
Journaliste : Gilles Philibert