PÉTROLE À ANTICOSTI

45

Le maire de l’île d’Anticosti est satisfait que Québec ait dévoilé les scénarios probables d’exploitation du pétrole.

Le ministère des Ressources naturelles a présenté cette semaine aux résidents de l’endroit une partie d’un document servant à l’étude environnementale et stratégique sur le développement des hydrocarbures.

On y apprend que dans le scénario le plus optimiste, 6500 puits seraient forés sur l’île d’Anticosti pour y extraire le pétrole durant une période de 75 ans. Dans le scénario moins optimiste, la production de pétrole s’étendrait sur 56 ans avec 3 900 puits.

Le maire, Jean-François Boudreau, affirme que sa municipalité souhaitait avoir des informations sur l’ampleur du projet et que cela répond effectivement à des interrogations.

Selon le maire de l’île d’Anticosti, la population, qui est aussi consultée en ce moment, a apprécié être informée tôt dans le processus.

Jean-François Boudreau rappelle qu’il s’agit d’hypothèses d’exploitations et veut maintenant attendre les résultats de l’étude environnementale stratégique menée par l’UQAR avant de se prononcer définitivement sur le dossier.

Journaliste : Richard O’Leary