Une pétition pour s’opposer aux hydrocarbures obtient 30 000 appuis

111

Plus de 30 000 personnes réclament le retrait complet des projets de règlements sur les hydrocarbures.

Un an après l’adoption sous le bâillon de la Loi sur les hydrocarbures, plusieurs groupes anti-pétrole ont présenté, hier, une pétition à l’Assemblée nationale en ce sens. En plus de demander l’abandon définitif des règlements, qui sont soumis à une période de consultation publique jusqu’au 9 décembre, ils demandent qu’un réel plan de sortie de la filière pétrolière et gazière soit élaboré.

C’est le porte-parole en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudrault, qui l’a déposée en compagnie de la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé.

Le député péquiste a interpellé la ministre de l’Environnement, Isabelle Melançon, pour qu’elle appui leurs revendications.

 

Pour Manon Massé, une pétition qui accumule plus de 30 000 signatures en un mois et demi est très significative au niveau de l’acceptabilité sociale et envoie un message clair. Elle accuse d’ailleurs le gouvernement d’être complaisant à l’égard de l’industrie pétrolière.

 

Selon Carole Dupuis, du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec, plusieurs citoyens décodent les doubles messages du gouvernement et souhaitent maintenant se tourner vers la désobéissance civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE