La pêche au bar rayé est payante pour la région

119

La pêche au bar rayé, qui débute aujourd’hui, génère des retombées économiques importantes pour la région.

L’arrivée de cette espèce en grande quantité le long des côtes gaspésiennes suscite l’intérêt des pêcheurs d’ici et de l’extérieur.

Cette activité sportive est d’ailleurs en plein essor depuis qu’elle a été permise en 2013.

La biologiste au ministère de la Faune, Valérie Bujold, confirme, chiffres à l’appui, que la pêche au bar rayé est profitable économiquement.

 

D’autres enquêtes seront menées par le ministère cette année pour préciser davantage la provenance des pêcheurs et les retombées économiques.

Pour le directeur de la Société de gestion des rivières de Gaspé, Jean Roy, l’arrivée du bar rayé dans nos eaux est un atout pour attirer des pêcheurs de saumon.

 

Jean Roy précise qu’un pêcheur de saumon provenant de l’extérieur de la Gaspésie va dépenser en  moyenne 800 dollars par jours dans la région. Il estime que le montant dépensé pourrait être semblable pour le bar rayé pour la clientèle de l’extérieur.

La pêche s’étend du 15 juin jusqu’au 31 octobre prochain. Les pêcheurs peuvent cette année capturer deux poissons par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE