PAS DE RÉPONSE

30

Les commissaires de la commission scolaire des Chic-Chocs sont critiqués pour ne pas répondre directement aux questions lors de leurs assemblées.

Les événements sont survenus lors d’une manifestation s’est tenu lors de la dernière assemblée des commissaires de la commission scolaire.

Les manifestants et représentants syndicaux ont posé plusieurs questions aux commissaires concernant leur position sur les enjeux dont ils leur faisaient part.

Toutefois, le vice-président de la commission scolaire qui présidait l’assemblée a été plutôt avare de réponses, ce qui a d’ailleurs soulevé une réaction de certains membres du personnel scolaire sur les lieux :

Le Vice président, J Antonio Blouin ne faisait que récolter les questions pour délibération ultérieures.

Le président de la commission scolaire, Jean-Pierre Pigeon, nous a d’ailleurs confirmé que c’était la façon de faire de son organisation, en précisant que certaines questions étaient d’ordre privé, alors que pour d’autres, il faudrait tout simplement que les commissaires puissent délibérer avant de prendre une position officielle.

Il a également ajouté qu’il préférait recevoir les questions par écrit, et que les journalistes lui adressent les leurs à part de la période de questions destinée au grand public.