PARTI RHINOCÉROS

102

Un candidat du Parti Rhinocéros fait campagne dans la circonscription de la Gaspésie-les Îles.

La candidature de Max «Rhinoboy» Boudreau est maintenant officielle.
L’homme de 26 ans habite l’Anse-aux-Griffon et il est originaire de Sainte-Barbe en Montérégie.

Il travaille comme aide-pêcheur sur un bateau de pêche à la crevette.
Ce parti souhaite combattre l’absurdité du système politique par l’absurde.

Les promesses les plus connues de ce parti sont probablement d’abolir la loi de la gravité et de ne respecter aucune promesse.

Max Boudreau adapte son message à la Gaspésie.
Il souhaite faire de la Gaspésie un pays avec comme monnaie le demi et veut aussi abolir l’hiver, sauf à Murdochville et dans les Chic-chocs.
Abolir l’hiver serait une bonne façon de faire rouler l’économie à l’année, dit-il.

 

Max Boudreau souhaite séduire le 40% de la population qui ne vote pas.

Le Parti Rhinocéros a vu le jour en 1966 et il a été aboli en 1993.
Il est réapparu en 2005 et parmi les candidatures connues de l’histoire de ce parti, mentionnons Robert Charlebois en 1968, Guy Laliberté et Michel Rivard en 1980, entre autres.