PACTE FISCAL FQM DIT OUI

33

Les membres de la Fédération québécoise des municipalités approuvent massivement l’adoption du pacte fiscal.

À l’instar de leurs collègues de l’Union des municipalités du Québec la semaine dernière, ceux de la FQM ont voté à 75 % en faveur de son adoption.

630 des 1000 membres ont participé au vote.

Mercredi, les membres de l’Union des municipalités du Québec avaient choisi d’appuyer le pacte négocié avec le gouvernement dans une proportion de 80 %.

À l’ouverture du congrès de la FQM, jeudi, le président avait annoncé ses couleurs.

Il avait déclaré que les municipalités récupéreront grâce au pacte fiscal les sommes amputées l’an dernier par le gouvernement.

Richard Lehoux a affirmé que le projet d’entente se traduirait par des revenus supplémentaires de 280 millions $ en quatre ans.

L’an dernier, le pacte fiscal transitoire avait retranché au total 300 millions $ dans les transferts versés aux municipalités, dont 70 millions $ dans le budget des membres de la FQM.

Richard Lehoux a déclaré dans un discours que le pacte fiscal proposé constitue une amélioration importante.