La nouvelle politique de stationnement pour les employés du CISSS dérange

1623

Tous les employés du Centre de santé et de services sociaux de la Gaspésie (CISSS) devront dorénavant payer pour utiliser les stationnements, un changement de politique qui déplaît à la CSN.

Le système de tarification des stationnements des différents points de services du CISSS est actuellement distinct d’un endroit à l’autre. Ils peuvent parfois être gratuits ou payants pour les usagers du public et les employés.

Cependant, à partir du 1er avril, les travailleurs qui doivent stationner leur voiture auront tous à débourser 260 $ par année. La présidente du Syndicat du Centre jeunesse Gaspésie-Les-Îles, Lorène Roy, y voit un problème d’équité.

 

La CSN demande donc à rencontrer l’employeur pour trouver une « solution acceptable ».

De son côté, le CISSS rappelle avoir l’obligation d’autofinancer les dépenses d’exploitation, d’entretien et d’immobilisation associées aux aires de stationnement. Avec la fusion des établissements de la région, ses gestionnaires disent maintenant souhaiter harmoniser les tarifs sur tout le territoire, par soucis d’équité, également.

Pour les utilisateurs du public, les tarifs dans les stationnements actuellement payants seront aussi uniformisés à 4 $. À l’hôpital de Gaspé, il s’agira d’une augmentation de 1 $, mais à celui de Maria, par exemple, les usagers payeront 3,50 $ en moins. À noter que les lieux où le service est gratuit demeureront comme tels pour la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE