NOUVEAUX CONTRATS AU GROUPE OHMÉGA

281

Le Groupe Ohméga décroche deux nouveaux contrats dans le secteur éolien.

D’abord, l’entreprise a obtenu un contrat dans le cadre de la construction du parc de 224 mégawatts de Nicolas Riou dans le Bas St-Laurent qui fait suite au dernier appel d’offres d’énergie éolienne d’Hydro-Québec

Le projet d’un demi-milliard de dollars prévoit l’aménagement de 65 éoliennes de 3,3 mégawatts. La construction du parc a été confiée à l’entreprise Borea qui a sous-contracté le Groupe Ohméga pour équiper les éoliennes d’un système de données à distance. Il s’agit d’un contrat de près de 400 mille dollars.

Le président directeur général du Groupe Ohméga, Martin Boulay :

 

Le parc éolien qui appartient à EDF EN Canada, la Régie inter municipal de l’Énergie-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Énergie Éolienne Bas-Saint-Laurent et la Première Nation Malécite de Viger doit entrer en fonction en décembre 2017.

Le Groupe Ohmga a aussi mis la main sur un contrat de trois ans pour le contrôle à distance d’une éolienne de 3 mégawatts qui sert à alimenter la mine de nickel exploité par  Glencore à Raglan, dans le nord du Québec.

Martin Boulay explique que c’est grâce au nouveau centre de contrôle industriel indépendant que le Groupe Ohméga a obtenu ce contrat. Le climat nordique  à cet endroit nécessite régulièrement des interventions pour le bon fonctionnement de l’éolienne.

 

Le centre de contrôle, nommé GONOCC, offre un service de supervision à distance 24 heures par jour sur 7 jours et emplois 5 techniciens.

Journaliste : Richard O’Leary.