NOUVEAU MANDAT

22

Délissa Ritchie-Roussy veut travailler à l’avancement de la région et ne croit pas utile de passer par une élection au suffrage universel pour élire un préfet.

 

La préfète de la Côte-de-Gaspé a été nommée par ses collègues maires de la MRC cette semaine au moment où dans Rocher-Percé une campagne électorale s’amorce pour déterminer qui accédera à la préfecture.

Délissa Ritchie Roussy explique les raisons pour lequel les élus de la Côte-de-Gaspé ne passent pas par un vote au suffrage universel.

La préfète de la Côte-de-Gaspé prône la concertation régionale pour l’avancement des dossiers et elle cite en exemple celui de l’aéroport régional. Alors que Gaspé, Rocher-Percé et Bonaventure réclament le titre et les investissements, Déslica Ritchie Roussy affirme que le choix doit s’effectuer pour le bien de la Gaspésie.

D’ailleurs, la préfète de la Côte-de-Gaspé est d’avis qu’une table de concertation régionale composée d’élus et de la société civile doit voir le jour en Gaspésie afin de se concerter pour l’avancement des enjeux régionaux.

Journaliste : Richard O’Leary

 

PARTAGER
Article précédentSOBRIÉTÉ SUR LA ROUTE
Article suivantRÉACTIONS POSITIVES À GASPÉ
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.