NOURRISSAGE DES CERFS

43

Le ministère de la Faune pourrait étudier la possibilité d’interdire le nourrissage des cerfs à des fins récréatives.

C’est ce qu’affirme le biologiste, Martin Dorais en marge de la conférence de presse organisée, hier, concernant l’augmentation importante du nombre de collisions sur le réseau routier de la MRC Avignon et Bonaventure.

Martin Dorais explique qu’en plus d’augmenter le nombre de collision avec des voitures, le nourrissage a des effets négatifs sur la santé, la survie et le comportement des cerfs qui en viennent à ne plus craindre l’homme.

Le ministère possède certains outils pour gérer le cheptel, notamment des périodes de chasse plus longues ou la distribution de permis pour des cerfs sans bois.

Cependant, il explique qu’avec l’augmentation du nombre de collisions, le nourrissage à des fins récréatives, pourrait être interdit à partir de 2018, soit avec l’adoption du prochain plan de gestion du chevreuil :

Par contre, il faudra probablement faire une distinction entre appâter un site à des fins de chasse et le nourrissage :

Le biologiste rappelle que la gestion du chevreuil doit se faire avec un principe de prudence, car 2 hivers rigoureux de suite peuvent provoquer plus de 40% de mortalité dans le cheptel.