NORMANDEAU ET ROUSSY ATTENDUS AU PALAIS DE JUSTICE

73

C’est cet après-midi que l’ex-maire de Gaspé, François Roussy et l’ancienne ministre Nathalie Normandeau devront se présenter au palais de justice de Québec suite aux accusations dont ils font l’objet par l’UPAC, l’Unité permanente anticorruption.

Dans le cadre de l’enquête préliminaire qu’ils ont demandée le 5 juillet dernier, François Roussy, Natahlie Normandeau et cinq autres coaccusés contesteront la tenue d’un éventuel procès.

À cette étape le juge ne doit pas se prononcer sur la culpabilité des accusés, mais s’assurer que les preuves retenues contre eux sont suffisantes pour justifier un procès.

Les 7 coaccusés avaient été arrêtés en mars dernier. Des accusations de complot, corruption, abus de confiance et fraude envers le gouvernement pèsent sur Nathalie Normandeau.

François Roussy est quant à lui accusé de complot et d’abus de confiance.

Les autres personnes accusées dans cette affaire sont : l’ex-chef du cabinet de Nathalie Normandeau, Bruno Lortie; l’ancien attaché politique au bureau de comté de Charlevoix de Pauline Marois, Ernest Murray; et trois anciens dirigeants de la firme d’ingénierie Roche, France Michaud, Mario Martel et Marc-Yvan Côté, ex-vice-président de l’entreprise et ancien ministre libéral.

Si les accusés n’arrivent pas à démontrer que les preuves de la Couronne sont insuffisantes, ils devront aller en procès et ils ont déjà fait le choix de comparaître lors d’un procès conjoint devant jury, mais chacun sera jugé individuellement.