MOYEN DE PRESSION À VENIR

61

cpe

À moins d’un revirement majeur, les parents d’enfants, qui fréquentent un CPE, pourraient devoir composer avec des moyens de pression à la fin février.

C’est ce qu’affirme la directrice générale du Regroupement des CPE pour l’Est-du-Québec Gaspésie-les-Îles, Hélène Blanchet. Le Réseau des Centres de la petite-enfance du Québec a dû composer l’an passé avec des coupures de 74 millions.

Le réseau pourrait faire face à de nouvelles coupures cette année encore. Il est impossible d’obtenir une confirmation exacte du gouvernement, mais le chiffre qui circule est de 46 millions.

La directrice affirme que les impacts de nouvelles coupures seraient très importants et le service direct à l’enfant serait touché. Devant l’impossibilité d’obtenir des réponses exactes du gouvernement, Hélène Blanchet confirme que l’heure est à la mobilisation et des moyens de pression progressifs sont envisagés.

Dans un premier temps, les parents sont invités à signer une pétition :

Si rien ne bouge après ces moyens de pression, des fermetures de CPE sont envisagées :

Comme le processus menant à une fermeture d’un CPE est très laborieux, Hélène Blanchet ajoute que les parents seront avertis d’avance advenant une coupure de services.

PARTAGER
Article précédentNOUVEAU RÉGIME EN 2017
Article suivantOBÉLISQUE GIVRÉ

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.