La ministre offre une porte de sortie aux Carrefours d’information pour aînés

64

La ministre responsable des Aînés déclare que les Carrefours d’information pour aînés pourront retrouver un financement public à travers le programme Québec ami des aînés.

Les carrefours étaient inclus dans la politique Vieillir et vivre ensemble depuis 2012, qui accordait des fonds par l’entremise des défuntes Conférences régionales des élus. Cette politique vient toutefois à échéance le 31 mars.

Francine Charbonneau indique cependant qu’il reviendra aux Centres d’action bénévole, qui chapeautent les Carrefours d’information pour aînés, de trouver de nouveaux partenaires pour compléter le montage financier du service.

 

La ministre assure que les services des carrefours qui fonctionnent bien ne devraient pas faire les frais pour les régions moins performantes.
Elle ajoute qu’il est encore temps pour les Centres d’action bénévole de déposer leur demande de financement auprès du programme Québec ami des aînés.

 

Les Carrefours d’information pour aînés apportent aux personnes de 55 ans et plus des informations sur les programmes gouvernementaux et sur les services parapublics et communautaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE