Merinov invente un agent de conservation alimentaire à partir de la moule

408

Merinov invente un nouvel agent de conservation pour éviter les risques de contamination des poissons fumés à la listériose.

Le projet de recherche a débuté à Gaspé il y a 12 ans. Le produit a aujourd’hui fait ses preuves, grâce à un partenariat avec l’Université Laval, le MAPAQ et l’entreprise Fumoir Le Grizzly. Santé Canada vient tout juste de l’homologuer.

La particularité, qui fait de cet additif alimentaire une innovation, c’est l’utilisation d’une « bonne » bactérie provenant de la moule, comme l’explique le microbiologiste chez Merinov, Michel Desbiens.

 

Un autre avantage, c’est qu’il s’agit d’un produit naturel, contrairement à d’autres agents de conservation que l’on retrouve en quantité dans nos aliments.

 

Cet agent de conservation pourrait éventuellement être applicable à de la charcuterie ou d’autres types d’aliments, mais pour le moment, la licence d’exploitation appartient à Fumoir Le Grizzly, une entreprise située près de Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE