MANQUE DE FINANCEMENT

36

Une coalition des organismes en défense collective des droits est en voie de formation dans la région.

Pour la Gaspésie et les Iles, 10 organismes se joindront à ceux du Bas-St-Laurent afin d’unir leur voix pour mieux défendre les droits des personnes vivant des inégalités et des injustices. La coordonnatrice de la Table des groupes de femmes de la Gaspésie et des Iles, Mireille Chartrand :


Selon la Table des groupes de femmes de la région, les organismes en défense de droits sont parmi les moins bien financés de l’ensemble des organismes communautaires. A titre comparatif, pour l’année 2011-2012, la moyenne du soutien financier gouvernemental pour tous les organismes d’action communautaire était de 124 mille 145 dollars, alors que pour les organismes en défense de droits, elle était de 55 mille 700 dollars. Mireille Chartrand affirme qu’il faudrait un rehaussement du financement de 40 millions pour l’ensemble du Québec afin de mener à bien leur mission.

Elle ajoute que les mesures actuelles du gouvernement ne feront qu’augmenter le nombre de personnes qui auront recours aux services de ces organismes :


D’ici la formation de la coalition prévue en 2015, une semaine d’action et de sensibilisation se tient cette semaine à l’échelle provinciale.

PARTAGER
Article précédentFINALE EXPO-SCIENCES
Article suivantPLAN DÉFINITIF
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.