Manque de clarté dans le budget dédié aux organismes communautaires

89

Plus d’un mois après le dépôt du budget provincial, le ROCGÎM estime avoir été floué par le gouvernement, concernant les sommes additionnelles versées aux organismes communautaires.

Dans le document gouvernemental déposé à la fin mars, on peut lire qu’un « investissement additionnel totalisant 80 millions de dollars sur 5 ans est prévu ». Un tableau présente les montants qui seront versés chaque année, en ajout au 550 millions de dollars qui étaient accordé en 2016 au Programme de soutien aux organismes communautaires.

Cependant, le regroupement de la région avait d’abord compris que dans 5 ans, le montant annuel bonifié serait de 80 millions de dollars. Dans les faits, il sera de 25 millions de dollars.

La coordonnatrice, Geneviève Giguère, a l’impression d’avoir été induite en erreur volontairement.

 

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes, Lucie Charlebois, ne se sent pas responsable de la mauvaise lecture qu’ont faite les membres du regroupement.

 

Les organismes communautaires estiment que les investissements à venir dans le programme ne sont pas suffisants pour les besoins du Québec, estimés 355 millions de dollars. De son côté, la ministre répète que ces montants annoncés sont du jamais vu depuis le début des années 2000.

LAISSER UN COMMENTAIRE