MANIF DES ENSEIGNANTS

36

Les enseignants du cégep de la Gaspésie et des Îles ont tenu une manifestation immobile hier à Gaspé.

C’est assis dans les marches, que les enseignants en cours de négociations syndicales ont fait connaître leur mécontentement face aux propositions patronales qui leur sont faites.
Après avoir exposé leurs arguments, ils sont demeurés silencieux plus d’une quinzaine de minutes avant de prendre les corridors d’assaut et de terminer leur parcours au centre sportif.

La convention collective des enseignants de Gaspé est échue depuis mars derniers. Ces derniers craignent de se faire imposer un contrat de travail qui ne leur convient pas et qui ne correspond pas à leurs aspirations pour la qualité de l’enseignement .

Voici la présidente du syndicat des professeurs du cégep de Gaspé, Magali Larochelle.

Elle dit craindre également que ne soit affectée la disponibilité des ressources pour les élèves vivant avec des handicaps et que ne soit augmenté le nombre d’élèves par classe.

Elle ajoute que le télétravail pourrait être interdit aux employés, ce qui signifie que les enseignants ne pourraient plus préparer de cours ou effectuer de corrections à la maison.

Des moyens de pression seront donc entrepris par le syndicat des enseignants. À nouveau, Magali Larochelle :

C’était la présidente du syndicat des professeurs du cégep à Gaspé.

Journaliste: Arianne-Aubert Bonn