MAISON RENÉ LEVESQUE

67

La maison de René Lévesque pourrait être restaurée et non vendue.

Le ministre de la Culture, Maka Kotto, a rencontré, jeudi, le propriétaire de la maison qui a vu grandir René Lévesque à New Carlisle.

Cette rencontre avait pour but principal de rétablir les ponts entre le propriétaire et le gouvernement.

Maka Kotto a constaté que le propriétaire refuse de vendre sa maison, ce qui est son droit le plus entier, selon lui.

Il explique que des négociations auront lieu avec le propriétaire et ces négociations devraient porter sur la restauration de la maison.

Dans une sortie publique cette semaine, la Société Patrimoine Gaspésie a réclamé que le ministre utilise ses pouvoirs afin de s’assurer que la maison de René Lévesque soit conservée.

Le groupe rappelait même au ministre qu’au besoin, il possède un pouvoir d’expropriation. À ce sujet, le ministre affirme que personne ne sera exproprié et qu’il respecte le droit de propriété.

D’ailleurs, le ministre s’est même dit étonné qu’une telle suggestion provienne d’une société qui fait la promotion du patrimoine et de l’histoire de la Gaspésie.

Les responsables devraient être au fait que le mot expropriation a une signification particulière dans l’histoire de la Gaspésie.

Selon Maka Kotto, le propriétaire de la maison est très conscient de la valeur historique de cette maison. Pour cette raison, le ministre croit qu’une entente est possible.

 

 

 

PARTAGER
Article précédentTRAVAUX ROUTIERS
Article suivantIL Y A UN AN