L’écloserie de homards de Grande-Rivière reçoit un appui financier

105

Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie obtient du financement pour améliorer son système d’écloserie de homards.

Développement économique Canada lui octroie 166 000 $ pour lui permettre de continuer la recherche pour produire efficacement des larves de homards.

Cette pouponnière, créée en 2010, vise à compenser de 5 % les débarquements des pêcheurs, dans une visée écologique, selon le directeur scientifique du regroupement, Jean Côté.

 

L’an dernier, 80 000 ensemencements ont été réalisés dans la mer.

Le système d’écloserie est unique en Amérique du nord, selon Jean Côté. L’abri, nommé Aquahive, est calqué sur la méthode qu’utilisent les abeilles pour se multiplier.

 

L’écloserie, située à l’École des pêches et de l’aquaculture de Grande-Rivière, embauche jusqu’à 6 personnes qui doivent veiller sur les larves 7 jours sur 7.

LAISSER UN COMMENTAIRE