L’avenir de la maison Boulay de L’Anse-au-Griffon

357

Une vingtaine de personnes ont participé, samedi dernier, à une consultation publique relativement à la sauvegarde de la maison Boulay à L’Anse-au-Griffon.

Le conseil d’administration de la Maison aux Lilas de l’Anse, propriétaire du bâtiment et du terrain, souhaitait obtenir le point de vue de la population sur l’avenir de ce site patrimonial. Tous les participants ont été unanimes sur l’importance de conserver et de mettre en valeur ce patrimoine bâti du village.

Plusieurs idées et suggestions ont été discutées et de nouveaux éléments historiques ont été recueillis.

Selon l’une des membres du conseil d’administration de la Maison aux Lilas de l’Anse, Marie-Josée Nadeau, ce lieu doit être conservé pour sa valeur historique.

Les suggestions recueillies, lors de la consultation populaire, seront analysées. Marie-Josée Nadeau, affirme que son organisation orientera son choix de projet en fonction de sa mission.

Les prochaines étapes du comité de sauvegarde de la maison Boulay de L’Anse-au-Griffon visent à statuer sur la faisabilité des projets soumis et d’interpeller différents partenaires dont la Ville de Gaspé et la MRC de La Côte-de-Gaspé.

La Maison Boulay est inhabitée depuis les années 70.

LAISSER UN COMMENTAIRE