LA GRÈVE DÉCALE LA RENTRÉE À CET APRÈS-MIDI AU CÉGEP

111

La rentrée au Cégep de la Gaspésie et des Îles a été reportée à lundi après-midi en raison de la grève des membres du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

 

Les 31 professionnels affiliés au SPGQ ont bloqué l’accès aux quatre campus du Cégep de la Gaspésie et des Îles cet avant-midi pour marquer le fait qu’ils sont sans convention collective depuis bientôt un an et demi.

Marie-Hélène Bergeron représente la douzaine de personnes touchées par cette situation au campus de Gaspé:

Selon le SPGQ plus de la moitié de ses membres sont menacés par une baisse de salaire d’ici 2019. Le syndicat dénonce un traitement salarial inégal et inéquitable des professionnels des cégeps. Il demande notamment qu’ils soient reconnus comme des salariés de l’enseignement supérieur et rémunérés en conséquence.

Le SPGQ avait un mandat de cinq journées de grève pour exercer des moyens de pression sur la partie patronale. Il entend continuer sa mobilisation si la situation ne se débloque pas :

Au total 700 professionnelles et professionnels de l’enseignement supérieur ont tenu des lignes de piquetage jusqu’à 11 h 30 ce matin dans les 16 collèges ou cégeps touchés par cette grève à travers le Québec.