L’homme arrêté hier au puits de Junex est un étudiant d’Ottawa

815

L’homme qui a été arrêté lundi soir pour avoir bloqué l’accès à un chemin menant à un puits de Junex est Fredrick Stoneypoint, demeurant à Ottawa.

Selon la pétition qui a été créée sur Internet pour demander sa libération et l’abandon des accusations qui seront portées contre lui, il s’agit d’un membre de la Première Nation de Sagamok et étudiant à l’Université Carleton. La pétition dénombrait plus de 600 signatures, mercredi matin.

Il comparaissait en fin d’après midi, hier, au palais de justice de Percé. Il fait face à des accusations pour introduction par effraction, pour méfaits excédant 5000 $ sur un bâtiment et de l’équipement, ainsi que pour avoir volé de l’équipement valant plus de 5000 $.

Fredrick Stoneypoint est détenu jusqu’à jeudi, où il comparaîtra à nouveau pour son enquête sur remise en liberté.

Par ailleurs, après s’être retenue de faire quelque commentaire que ce soit pendant la dernière semaine, Junex a émis un communiqué aujourd’hui pour remercier les gens de Gaspé et de Murdochville pour les appuis reçus. La compagnie pétrolière a aussi noté le remarquable travail des policiers.

Junex dit enfin vouloir s’assurer « que le développement du gisement de Galt se fasse de manière consensuelle et au bénéfice de l’ensemble de la communauté », avant de spécifier qu’aucune entrevue ne sera accordée aux médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE