Invenergy veut être partenaire avec les municipalités

77

Le promoteur éolien Invenergy se dit prêt à présenter des projets pour exporter de l’énergie aux États-Unis avec les municipalités.

Cette affirmation survient au moment où les maires de la Gaspésie, des Îles et du Bas-St-Laurent demandent au gouvernement du Québec de légiférer pour contraindre les entreprises privées à créer des partenariats avec eux pour participer aux appels d’offres de nos voisins du sud.

L’Alliance éolienne de l’Est, qui regroupe les municipalités des régions, voudrait une participation à 50 % avec les promoteurs, comme ce fut le cas lors des appels d’offres en énergie éolienne communautaire de 2009 et de 2013. Ce genre d’entente assurerait ainsi des revenus dans les communautés où les parcs seraient construits.

Le conseiller stratégique chez Invenergy, Frits de Kiewith, confirme que son groupe est disposé à réaliser un partenariat avec les municipalités.

 

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, est ravi de la position d’Invenergy, mais affirme que ce n’est pas le cas pour tous les promoteurs, donc Québec doit intervenir.

 

Selon Daniel Côté, les firmes ont tout intérêt à s’associer aux municipalités pour assurer l’acceptabilité sociale, faute de quoi, les projets éoliens pourraient rencontrer de l’opposition.

 

Selon les élus, par le passé, certains parcs au Québec, dont celui de Charlevoix, ne sont pas concrétisés en raison du rejet de la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE