INSTANCE DE CONCERTATION

38
Le président de la Table des préfets, Guy Gallant. Photo : Archives

La Table des préfets compte accélérer la création d’une instance de concertation régionale.

Le président de la Table des préfets de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Guy Gallant, prévoit que les travaux pour mener au remplacement de la Conférence régionale des élus s’intensifieront au mois de septembre.

Le préfet d’Avignon veut que les élus de la région soient bien intégrés au processus et qu’ils partent sur une même base de discussion.
Avant qu’une décision finale soit prise sur la formation d’une nouvelle structure, Guy Gallant veut que les maires aient été consultés.

Et, le président intérimaire de la table des préfets veut intégrer dans le processus la société civile, à la demande de la coalition Touche pas à ma région, un regroupement de citoyens, de syndicats et d’organismes communautaires.

Guy Gallant note que le processus de transition vers une instance régionale a pu paraître long parce que les municipalités ont dû gérer des changements majeurs, avec l’arrêt du financement des Centres locaux de développement et l’abolition des Conférences régionales des élus.

De plus, il est clair, signale le préfet , que la nouvelle structure ne sera pas dotée d’une enveloppe budgétaire octroyée par le gouvernement du Québec pour son fonctionnement, comme c’était le cas pour la CRÉ.
Les municipalités devront donc décider de ce qu’elles pourront y investir :

C’était Guy Gallant, président par intérim de la Table des préfets de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.