INSTANCE DE CONCERTATION

48

Le consensus bat de l’aile autour de la composition de la nouvelle instance de concertation régionale.

Si la forme que prendra l’organisme devant remplacer l’ancienne Conférence régionale des élus se précise, le maire des Îles, Jonathan Lapierre, se montre toujours prudent quant à l’implication de la municipalité dans cette nouvelle structure de concertation.

C’est que plusieurs questions demeurent sans réponse, notamment en ce qui concerne le mandat, les pouvoirs et les responsabilités de cette table des préfets élargie.

Le maire Lapierre s’interroge aussi sur le financement de l’entité, alors que le chiffre de 100 mille dollars par année, et par MRC, a été avancé :

 

Le discours actuel des élus gaspésiens s’éloigne donc des propos tenus cet automne, alors qu’on envisageait plutôt une structure sans bureau de permanence afin d’en minimiser les frais.

Ainsi, avant de confirmer sa présence autour de la table, la Municipalité des Îles veut s’assurer que l’investissement vaille la peine, tant du point de vue économique que politique :

Si l’archipel y adhère, le nouvel organisme sera composé de six préfets, d’autant de maires et leurs directeurs généraux, ainsi que d’un représentant de la société civile.

En plus des Îles-de-la-Madeleine, les villes représentées par l’entité sont Sainte-Anne-des-Monts, Gaspé, Chandler, New Richmond et Carleton-sur-Mer.

PARTAGER
Article précédentFAVORABLE À L AUTORAIL
Article suivantCPE EN PÉRIL
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.