INQUIÉTUDE DU CONSEIL

152

bar_ray_

Le Conseil régional de l’Environnement appréhende d’importants impacts économiques causés par les coupures au ministère de la Faune en Gaspésie.

Québec prévoirait procéder à de possibles coupures de poste de scientifiques et d’agents de protection au sein du ministère.

Pour Yanick Desbiens, agent de communication et de gestion au Conseil régional de l’environnement de la Gaspésie, les impacts peuvent se faire sentir dans plusieurs domaines particulièrement importants en Gaspésie.
Notamment l’élaboration du futur plan de gestion du saumon, le rétablissement des espèces menacées, des espèces envahissantes de même que les impacts des changements sur la biodiversité.

Pour Yanick Desbiens la faune et l’économie de la Gaspésie sont indissociables l’un de l’autre. Il dit craindre les impacts économiques qui suivront obligatoirement les impacts environnementaux. Il cite en exemple l’arrivée d’un prédateur comme le bar rayé et de ses possibles conséquences sur les autres espèces :

D’ailleurs une pétition vient d’être mise en ligne au sauvonspatrimoine.com par les étudiants du cégep de La Pocatière. Cette pétition demande au ministère de cesser les mises à pied.

Le ministère de la Faune a refusé de confirmer ou d’infirmer les informations qui circulent concernant les coupures de poste.

 

PARTAGER
Article précédentFESTIVALS DES PERCÉIDES
Article suivantRÉACTION DU SIIEQ

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.