HOMME ATTAQUÉ PAR UN COYOTE

74

Un individu de Petite-Vallée a été attaqué par un coyote, une première au Québec.

Dans la soirée du 26 juillet dernier, ce dernier a été attaqué par un animal alors qu’il effectuait une randonnée.

L’homme a souffert de blessures aux jambes correspondant à des morsures, mais dans la noirceur, il n’a pu reconnaître l’animal.

Les agents de protection de la faune se sont rendus sur les lieux de l’incident et n’ont trouvé aucun indice permettant d’identifier l’animal à l’origine de l’agression.

Ils ont cependant recueilli le pantalon de la victime pour une analyse génétique au Laboratoire d’expertise biolégale du Ministère.

Le 8 août, le laboratoire confirmait que de l’ADN qui se trouvait sur le pantalon était fort probablement celui d’un coyote.

Entre-temps, les agents ont fait appel à un trappeur professionnel pour installer des pièges dans le secteur où l’incident s’était produit. Deux jours plus tard, un coyote était capturé.

Par la suite, le laboratoire a comparé le profil génétique du coyote capturé avec celui des prélèvements effectués sur le pantalon de la victime.

Les résultats ont confirmé qu’ils étaient identiques.

Selon le ministère de la Faune, il est donc raisonnable de conclure que le coyote capturé est celui qui a attaqué l’individu et que rien ne laisse croire que l’animal souffrait d’un problème de santé pour expliquer son comportement.

 

PARTAGER
Article précédentFUSION CONFIRMÉE
Article suivantPLUS DE PEUR QUE DE MAL
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.