Le Groupe GDS de Grande-Vallée a doublé son volume de bois

1116

En trois ans, le Groupe GDS a quasiment doublé le volume de bois transformé à sa scierie de Grande-Vallée.

Grâce à cette augmentation, la quarantaine d’employés de Bois Granval  pourra travailler à l’usine 12 mois sur 12 cette année, comme l’indique Robert Belzile, le vice-président et chef forestier au Groupe de Scieries G.D.S. inc. :

 

220 000 m3 de bois sont désormais transformés à l’usine, contre 115 000 m3 il y a trois ans.  Ce volume a presque doublé.

En fait, depuis l’été 2014, Solifor, une filiale du Fonds de solidarité de la FTQ et le Groupe GDS ont relancé l’exploitation du bois sur l’île d’Anticosti pour approvisionner l’usine Bois Granval.

Les volumes de bois récoltés ont considérablement augmenté depuis cette date. Ils sont passés de 50 000 m3 il y a 3 ans, à 135 000 m3 aujourd’hui.

Si l’usine de Grande-Vallée ne recevait pas 80 % de ces récoltes, elle n’opérerait que quelques mois par année, comme c’était le cas dans le passé.

2 COMMENTAIRES

  1. C’est bien dommage, mais à moins que l’entente de coupe de SOLIFLOR ne soit renouveler, les employés de Bois Granval seront sur le chômage à l’hiver 2019. Quand on pense qu’un pétition comptant 90 signataires demandais un moratoire en 2015, les chances de renouvellement sont mince.
    Rappelons-nous aussi que le projet de réaménagement forestier de l’île d’anticosti est en phase de recherche depuis 2004, et est tombé en phase d’expérimentation en 2014, si les résultats ne sont pas concluant, il n’y aura assurément pas renouvellement de l’entente, en plus de laisser des cicatrices sur l’île!

LAISSER UN COMMENTAIRE