Un groupe anonyme bloque l’accès au site pétrolier de Junex

545

Des groupes environnementalistes de la Gaspésie offrent leur soutien au groupe d’opposants qui se trouve présentement sur un chemin menant au puits Galt numéro 4 de Junex.

Environnement Vert Plus et Tache d’huile invitent la population à offrir son soutien aux personnes qui protestent contre l’exploitation pétrolière en Gaspésie. Un deuxième camp a d’ailleurs été monté sur la 198 et le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron est sur place. Il croit que l’action de ce groupe, qui souhaite demeurer anonyme est légitime.

Selon lui, les environnementalistes ont utilisé jusqu’ici des moyens plus conventionnels pour se faire entendre et force est de constater que cette stratégie n’a pas fonctionné. Comme les autorités refusent des consultations dignes de ce nom, des actions un peu plus musclées sont maintenant nécessaires :

Plusieurs personnes se trouvant à Galt numéro 4 seraient cagoulées. Pour Pascal Bergeron ce moyen ne vient pas ôter de la crédibilité au mouvement.

Il est plutôt nécessaire :

Selon Tache d’huile, Galt est le projet le plus avancé au Québec et il représente le pied dans la porte de l’industrie gazière qui tente de s’installer en Gaspésie et au Québec. Pour cette raison Tache d’huile considère l’action du groupe anonyme comme étant légitime.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE