GRÈVE EN VUE

34

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec recommande 6 jours de grève à ses membres.

Le SIIIEQ s’allie avec les autres syndicats au Québec pour tenir une série de journées de grève sous forme de front commun pour faire pression sur le gouvernement Couillard.
Après plusieurs rencontres de médiation sans succès, le syndicat peut maintenant déclencher une grève légale si les membres acceptent la recommandation. D’ailleurs une tournée aura lieu en septembre pour permettre aux syndiqués de voter pour ce moyen de pression.

La présidente du SIIIEQ, Micheline Barriault, explique cette position en raison des demandes du gouvernement du Québec qu’elle juge méprisantes envers le personnel de la santé.

Avec le front commun, Micheline Barriault parle de 400 mille syndiqués qui pourraient être en grève rotative d’ici la fin de l’année 2015.

Les employés de la santé du Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec vont voter sur la recommandation de 6 jours de grève d’ici le 30 septembre.

Journaliste: Richard O’Leary

PARTAGER
Article précédentBILAN 2014
Article suivantCOULEURS