Grève de la construction : Arrêt des travaux à Percé

260

Les travailleurs de la construction de la région poursuivent leur grève générale illimitée, pour une deuxième journée.

L’Alliance syndicale a déclenché cette grève alors qu’elle est en négociation sur les conditions de travail de ses membres. En Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, on en compte plus de 7000.

Le porte-parole pour la région, Gino Loisel, explique quelles sont leurs principales revendications.

 

Il se dit confiant que l’impasse se dénoue rapidement et que les désagréments causés par la suspension des travaux un peu partout dans la région ne s’étirent pas trop.

 

Les activités touchées par la grève dans le domaine de la construction concernent autant les travaux dans le résidentiel que dans le commercial ou sur les routes.

À Percé, les travaux préparatoires au projet de protection et de réhabilitation du littoral ont été arrêtés hier. La Ville souligne qu’il est trop tôt pour dire si la grève aura un impact sur le calendrier des travaux. Par contre, puisqu’ils doivent être terminés avant la prochaine saison des tempêtes, cet automne, la Ville souhaite un règlement rapide de la situation pour que le chantier reprenne au plus vite.

À ce jour, 4 bâtiments doivent encore être déménagés, tandis que des travaux d’aménagement sont toujours à compléter sur le nouveau site de la Maison du Pêcheur.

LAISSER UN COMMENTAIRE