La Gaspésie pourrait profiter du développement éolien à Cuba

344

La Gaspésie était représentée à Cuba dans le cadre de la mission commerciale de Philippe Couillard.

Il s’agit du Créneau éolien ACCORD et de l’entreprise Pesca environnement.

La Gaspésie veut profiter du développement éolien qui s’enclenche sur l’île de Cuba grâce à de possibles contrats pour la construction et l’entretien de parcs éoliens.

Le directeur du Créneau éolien Accord, Dave Lavoie, est sur place. Il explique que Cuba doit se tourner vers les énergies renouvelables pour s’alimenter en électricité. Le Venezuela, qui est le principal fournisseur en carburant pour alimenter les centrales d’énergie, vient de réduire ses exportations d’au moins 30 % vers l’île.

 

Des promoteurs éoliens, qui ont déjà affaire avec des entreprises de la Gaspésie pour la fabrication de composantes, ont d’ailleurs participé le printemps dernier à des appels d’offres effectués par Cuba.

Dave Lavoie explique que malheureusement ils n’ont pas été retenus, mais que d’autres opportunités vont se présenter dans les prochaines années puisque le potentiel éolien est bien présent à Cuba.

 

Le Groupe Ohméga de Gaspé, qui était représenté à Cuba, a soulevé l’intérêt de certaines entreprises cubaines avec ses différents procédés, selon le président et directeur de l’entreprise, Martin Boulay.

 

La mission commerciale à Cuba se termine vendredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE