Du financement pour la médiation citoyenne

51

Les organismes Justice Alternative Nord et Sud de la Gaspésie et des Îles reçoivent un montant de 55 000 $, afin d’étendre leurs services de médiation citoyenne dans la région.

Le financement du ministère de la Justice du Québec, de l’ordre de 40 000 $,  permettra à l’organisme situé sur le territoire nord de la Gaspésie de créer 4 nouveaux points de services. Ils seront situés dans les MRC Haute-Gaspésie, Côte-de-Gaspé, une partie de la MRC de Rocher-Percé et aux Îles-de-la-Madeleine. La directrice de l’organisme, Jocelyne Lévesque, explique que les dossiers permettent de régler certains conflits hors cour, et par le fait même, désengorger les palais de justice de la région.

 

Ce sont des bénévoles issus de différentes professions qui jouent le rôle de médiateurs dans les dossiers présentés à Justice Alternative. Pour Jocelyne Lévesque, il s’agit d’un moyen efficace d’éviter de faire appel aux tribunaux pour régler certaines causes. Elle affirme que les cas traités par son organisme ont tous été réglés.

 

Pour sa part, Justice alternative Gaspésie Sud, qui existe depuis 2 ans,  reçoit 15 000 $ pour la formation de 4 nouveaux bénévoles, qui seront en mesure de répondre aux demandes sur son territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE