FINANCEMENT À L’ÉTUDE

36

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur la recevabilité des demandes de soutien financier de Ciment McInnis, selon Gaétan Lelièvre.

Les coûts du projet piloté par Ciment McInnis sont passés, récemment, de 750 millions à 1 milliard de dollars.

Le promoteur de la cimenterie de Port-Daniel demande à Québec de s’impliquer dans le dossier en accordant une garantie de prêt qui s’élèverait aux environs du tiers des investissements prévus.  Si Québec consent à cette garantie de 350 millions de dollars comme le réclame Ciment McInnis, le gouvernement devrait provisionner pour pertes en cas de problème financier de l’entreprise.

Le ministère évalue actuellement la portée de la demande qui, selon le ministre responsable de la région gaspésienne, n’est pas hors norme mais demeure élevée.  L’analyse vient de commencer.

Gaétan Lelièvre soutient, par ailleurs, que les premiers indices entourant le dossier laissent croire qu’il s’agit d’un projet crédible :

Par ailleurs, sur la demande des groupes environnementaux de rendre l’étude environnementale publique, le ministre Lelièvre espère que le promoteur sera sensible à la volonté du milieu :

En période de construction, le projet de la cimenterie nécessitera l’embauche de 600 à 700 travailleurs et entre 150 et 200 lors de sa mise en service.

Ciment McInnis souhaite débuter la construction en 2013 et un début des opérations pour 2016.