Facture élevée à prévoir au Musée de la Gaspésie après le dégât d’eau

202

Plus de 150 objets et œuvres du Musée de la Gaspésie ont été touchés par l’eau, lors du bris de tuyauterie, la semaine dernière.

Un tuyau du système d’incendie avait cédé dans le plafond du rez-de-chaussée, le 9 août, et l’eau s’était déversée pendant une demi-heure avant que les valves soient fermées. On ne sait pas encore ce qui a pu causer cet accident, le système ne datant que de 2009.

La directrice, Nathalie Spooner, souligne heureusement qu’aucun des artéfacts n’est considéré comme perte totale.

 

Quelques documents de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, dont les bureaux sont dans le musée, ont également été transportés à Québec et congelés pour éviter le développement de moisissures. Ils seront traités afin de redevenir disponibles. Le centre demeurera fermé pendant quelques semaines.

De leur côté, les travaux de réparation du bâtiment sont estimés à plusieurs centaines de milliers de dollars. Le plancher et plusieurs murs seront refaits.

 

Le Musée a pu rouvrir le lendemain du dégât d’eau, puisque les salles d’exposition au deuxième étage, l’accueil et la boutique n’ont pas été touchés. Nathalie Spooner souligne que l’institution devra éventuellement débourser de l’argent pour une partie des réparations, alors elle incite les gens à faire des dons.

LAISSER UN COMMENTAIRE