Exclu d’une rencontre, Gaétan Lelièvre déplore la politique partisane du gouvernement

114

Gaétant Lelièvre se désole de l’attitude du gouvernement qu’il qualifie de partisane, dans le dossier de l’érosion côtière en Haute-Gaspésie.

Avant les Fêtes, le député avait proposé aux directions régionales des ministères de rencontrer les maires pour discuter ensemble du dossier des tempêtes extrêmes qui font des dommages importants sur la route 132 et menacent la sécurité de la population. Une invitation qui a été refusée par les représentants du gouvernement.

La MRC a par la suite insisté, ce qui a finalement mené, lundi, à une réunion sur le sujet. Toutefois, Gaétan Lelièvre dit avoir été interdit d’accès.

 

Le député a tout de même pu envoyer un attaché politique à titre d’observateur. Quoi qu’il en soit, cette façon de faire du gouvernement aura retardé la tenue de cette rencontre jugée pressante, qui était convoquée au départ pour le 25 janvier.

Il croit que ses interventions dans le dossier ont pu déranger le gouvernement.

 

Par ailleurs, le Commissaire à l’éthique et le Bureau de l’Assemblée nationale a confirmé que Gaétan Lelièvre n’avait pas dépassé les limites de son mandat en convoquant cette rencontre au départ.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE