ÉTUDE À CAP-DES-ROSIERS

58

Parcs Canada et l’UQAR vont de l’avant avec un projet de recherche dans le but d’une éventuelle restauration de la plage à Cap-des-Rosiers dans le parc Forillon.

Depuis une quinzaine d’année, le phénomène d’érosion des berges a causé d’importants dégâts et forcé parc Canada à protéger ces dernières.

Parmi les secteurs touchés notons la plage de Cap-des-Rosiers ou se déroulera l’étude jusqu’en 2015. Cette plage est bordée par une ancienne route qui est maintenant fermée. D’ailleurs, c’est à cet endroit que parc Canada avait effectué un enrochement de protection. Lors des grandes marées de décembre 2010, une section sur 150 mètres de long avait été retirée.

L’écologiste au parc Forillon, Daniel Sigouin, explique que le but de l’étude est de voir s’il y a possibilité de redonner l’accès à la plage :

 

Le projet comprend la recharge de la plage le printemps prochain, à l’endroit où l’enrochement a été retiré lors des grandes marées. Cette opération devrait permettre un rehaussement et un allongement de la plage. Daniel Sigouin précise que le travail des chercheurs de l’UQAR guidera les actions futures du parc Forillon :

 

Le laboratoire de dynamique et gestion intégré des zones côtières de l’UQAR considère que cette recherche représente une opportunité d’étudier ce type d’intervention, tant au Canada qu’à l’échelle mondiale.