ÉQUILIBRE DANS LES PÊCHES

41

Le candidat bloquiste pour la Gaspésie et les Îles compte rétablir l’équilibre entre le Québec et les autres provinces dans le domaine de la pêche.

Comme le souligne Nicolas Roussy, il existe certaines situations qu’il juge inéquitables pour les québécois.

La première d’entre-elle est la fameuse boîte noire faisant foi des déplacements des pêcheurs qui est implantée dans les bateaux des québécois uniquement.
Concernant la délivrance de permis de pêche, les Québécois ont dû se conformer aux accords de contrôle en sept ans, alors que la date butoir a été repoussée ailleurs dans les maritimes.

Nicolas Roussy déplore également la répartition des quotas de pêche au flétant qui a été distribuée sans tenir compte de l’historique des départements, selon lui, au détriment de la région.

Il s’insurge que d’autres provinces obtiennent des permis d’opération de bateaux usines récoltant les poissons de fond comme dans le cas du Ocean Breaker, alors que le moratoire sur la pêche à la morue est maintenu.

Nicolas Roussy affirme également que la quantité de sébaste que les québécois ont le droit de pêcher est également inférieure à celle d’autres provinces, alors que les poissons proviennent des mêmes peuplements.

Nicolas Roussy compte donc s’attaquer à ces inéquités :

Nicolas Roussy ajoute que le maintien des infrastructures portuaires est essentiel à l’économie de la pêche, et que la relation entre les populations de phoques et le moratoire sur la pêche à la morue devra être reconsidérée dans l’application du moratoire.