Enfants vulnérables : Des défis importants en Gaspésie

611

Un palmarès place Murdochville, Chandler et Sainte-Anne-des-Monts dans le top 30 des endroits où l’on trouve les enfants les plus vulnérables, au Québec.

L’enquête a été menée à l’initiative de la Fondation du Dr Julien, en se basant sur des données socioéconomiques de chaque territoire.

La directrice de la Direction de la protection de la jeunesse en Gaspésie et aux Îles, Diane Perron, explique en effet que la région est aux prises avec des défis qui peuvent affecter les enfants.

 

Les statistiques de 2016 démontrent justement que le taux de négligence et de mauvais traitement psychologique est élevé un peu partout dans la région.

Le directeur du programme jeunesse au Centre de santé et de services sociaux de la Gaspésie, Charles Guérette, explique intervenir auprès de certains parents ciblés en fonction des risques pour l’enfant.

 

Il remarque tout de même une amélioration de la situation dans la région et rappelle que les communautés les plus pauvres sont souvent celles où les citoyens sont les plus solidaires.

 

En effet, 62 % des 15 ans et plus dans Rocher-Percé se dit satisfait de sa vie sociale, alors que la MRC est reconnue comme l’une des plus défavorisées de la province. Dans l’ensemble du Québec, le taux est de 47 %.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE