Des enfants en bas âge au volant d’un VTT

530

La conduite de VTT par de jeunes enfants est souvent banalisée dans des régions rurales, comme la Gaspésie.

En effet dans plusieurs régions rurales du Québec il est fréquent de voir des enfants en bas âge conduire des VTT pour adulte. Le coroner Jean-Pierre Blais affirme d’ailleurs dans un rapport publié, suite à la mort d’un enfant de 13 ans, que la conduite de VTT est souvent banalisée de façon dangereuse alors qu’elle peut mener à des accidents tragiques.

En Gaspésie les statistiques démontrent qu’entre 2009 et 2014 huit personnes ont perdu la vie dans un accident de véhicule hors route. Le taux de décès annuel en Gaspésie-les-îles est donc de 1,4 alors qu’il est de 0,7 au Québec. Il importe toutefois de dire qu’en 2015 il y’avait plus de 20 mille véhicules immatriculés. Ce nombre signifie que la région compte 22 VTT pour 100 habitants alors qu’au Québec ce rapport est plutôt de 7 VTT pour 100 habitants.

Il est donc raisonnable de croire que cette statistique s’explique par la popularité de ces véhicules en région. Les statistiques démontrent aussi que les hommes sont clairement plus nombreux que les femmes à mourir de cette façon. Concernant l’âge, le faible échantillonnage de la Gaspésie ne permet pas de tirer des conclusions claires concernant les décès par groupe d’âge.

Cependant, le taux d’hospitalisation lié à ces engins est deux fois plus élevé en Gaspésie qu’au Québec. Pour les 0 à 17 ans le taux d’hospitalisation est de 34 pour 100 mille habitants alors qu’il est de 16 au Québec. Ce sont les 18-24 ans qui sont les plus nombreux à se retrouver à l’hôpital avec 127 hospitalisations pour 100 mille habitants toujours comparativement à 53 au Québec.

Il faut avoir 16 ans et un certificat d’aptitude pour conduire légalement un VTT au Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE