DROIT DES FRANCOPHONES

36

Le Commissaire aux langues officielles veut que les francophones conservent leur droit de consulter la documentation sur les pêcheries dans leur langue première.

Il réitère sa recommandation pour que Pêches et Océans reconsidère sa décision de fermer sa bibliothèque scientifique de l’Institut Maurice-Lamontagne de Mont-Joli.

La bibliothèque de l’Institut Maurice-Lamontagne, créée en 1987, a pour mission d’acquérir et d’organiser les ressources documentaires afin de répondre aux besoins des employés du Ministère de Pêches et Océans Canada de la région du Québec.

Elle est la seule à présenter la collection de Pêches et Océans Canada dans l’Est du Québec.

Dans son rapport d’enquête présenté cette semaine, Graham Fraser conclut que le ministère n’a pas démontré qu’il en avait évalué l’impact sur la reconnaissance du français au pays.

C’est ce qui ressortait de son rapport préliminaire, rendu public en octobre dernier.

Le Commissaire rappelle Pêches et Océans à son obligation de prendre des mesures favorisant les communautés francophones qu’il dessert.

Graham Fraser a reçu neuf plaintes concernant la décision du ministère de fermer ses deux bibliothèques scientifiques desservant des francophones, soit celle de l’IML et celle du Centre des pêches du Golfe à Moncton.

 

PARTAGER
Article précédentUN DUR HIVER EN GASPÉSIE
Article suivantLANCEMENT D’ALBUM

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.