DOSSIER OCEAN BREAKER

50

Réginald Cotton n’est pas du tout d’accord avec l’entreprise Madelipêche, concernant la venue du chalutier-congélateur Ocean Breaker en juillet dans le Golfe Saint-Laurent.

Le représentant des pêcheurs de poissons de fond à l’Association des Capitaines Propriétaires de la Gaspésie et à la Fédération des pêcheurs semi-hauturiers du Québec réagit très mal aux déclarations du directeur général de l’entreprise Madelipêche aux Îles de-la-Madeleine.
Paul Boudreau a déclaré que l’Ocean Breaker était le bienvenu dans le Golfe et que les pêcheurs locaux n’ont jusqu’à présent fait aucun effort pour prendre leur part annuelle de 220 tonnes de sébaste.

Réginald Cotton répond que les pêcheurs sortent moins pour la pêche indicatrice aux sébastes parce que le prix offert, à la livre, ne permet pas de couvrir les frais :

Il affirme que le sébaste est en abondance ces années-ci. Il se pêche de 10 000 à 12 000 tonnes métrique de sébastes dans l’unité 2, au sud de Terre Neuve, et seulement de 400 à 500 tonnes pour le territoire québécois. Réginald Cotton demande que le Golfe soit plus ouvert aux pêcheurs québécois :

Pour sa part le député de la Gaspésie Philip Toone réclame que la législation sur les chalutiers-usines-congélateurs dans le Golfe St-Laurent soit revue pour interdire leur venue.

 

PARTAGER
Article précédentBILAN SOPFEU
Article suivantAVENIR DE L ÉCOLE DES PÊCHES
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.