Moins d’incendies ce printemps au Québec

40

Les conditions météorologiques des dernières semaines ont des répercussions positives sur les incendies de forêt.

Depuis l’arrivée du printemps, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rapporte seulement une cinquantaine de feux en activité au Québec, ce qui représente 75 % de moins que la normale de saison.

En Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, aucun incendie n’a été répertorié jusqu’à maintenant.

L’agente à l’information de la SOPFEU, Isabelle Gariépy, explique ces bons résultats par les conditions climatiques qui sont différentes cette année.

 

Elle mentionne qu’il faudra porter une attention particulière lorsque le beau temps s’installera. La chaleur fait sécher la végétation, comme les feuilles mortes, l’herbe sèche et les broussailles qui peuvent devenir un combustible qui propage le feu rapidement.

La majorité des feux de forêt sont causés par l’humain lors d’activités récréatives, il est donc recommandé d’appliquer les consignes de sécurité pour faire un feu.

 

Cette année, la SOPFEU utilisera 5 catégories d’indices de danger de feu au lieu de 4, ce qui permettra d’être plus précis dans l’évaluation de la situation.

En 2016, la région avait été touchée par 16 incendies qui avaient détruit 10 hectares de forêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE