Diane Lebouthillier présente ses priorités pour la session parlementaire

351

Diane Lebouthillier entend prioriser le transport aérien, le quai de Percé et l’assurance emploi dans le cadre de la nouvelle session parlementaire qui vient de s’amorcer à Ottawa.

D’abord, l’enjeu entourant une desserte régionale aérienne pour la Gaspésie revient. Selon la ministre du Revenu national, le fédéral pourrait investir avec son programme infrastructure s’il y a consensus pour déterminer un endroit. Cela n’est pas acquis entre les villes de Gaspé, Rocher-Percé et Bonaventure qui possèdent chacune un aéroport.

Pour sa part, Gaspé vient de mandater une firme pour étudier la possibilité de prolonger sa piste de 4500 à 6000 pieds afin de recevoir de plus gros transporteurs. La Ville espère ensuite présenter une demande d’aide au fédéral.

Diane Lebouthillier trouve opportun pour Gaspé de procéder ainsi et assure qu’elle appuiera le dossier qui sera le plus profitable pour la région.

 

Concernant le quai de Percé, le projet d’une nouvelle structure a été mis sur la glace jusqu’au printemps prochain. La ville, qui en deviendrait propriétaire, veut mettre en place un fond d’entretien, mais ne réussit pas à s’entendre avec les utilisateurs. Diane Lebouthillier rappelle que l’agent est disponible, mais pas éternellement.

 

Enfin, le dossier de l’assurance-emploi retiendra son attention avec la tournée d’examen de la qualité des services qui doit mener à un mémoire pour améliorer le système.

LAISSER UN COMMENTAIRE