Le député conservateur Maxime Bernier courtise la Gaspésie

126

Maxime Bernier avoue que les conservateurs ont pris des mesures impopulaires pour la Gaspésie, mais il s’engage à travailler pour améliorer le sort de la région, s’il est élu chef du parti.

Le député de la Beauce était de passage à Gaspé mardi pour rencontrer les membres de son parti afin d’obtenir leur appui dans la course à la chefferie qui se déroule en ce moment. Malgré une invitation à grand déploiement lancée par message téléphonique enregistré, moins de dix personnes se sont présentées au 5 à 7 où la population était conviée.

Maxime Bernier fait le pari qu’en visitant le plus de comtés possible au Québec, il augmentera ses chances de victoire, grâce au processus d’élection.

 

Le député fédéral est conscient qu’il est plutôt en terrain hostile, alors que le dernier gouvernement conservateur a supprimé plus d’une centaine d’emplois fédéraux dans la région et modifié le régime d’assurance-emploi.

 

S’il est choisi chef le 27 mai prochain, Maxime Bernier entend défendre les intérêts de la région. Par exemple, il s’assurera que les produits de la mer et forestiers peuvent accéder aux États-Unis sans être pénalisés par le protectionnisme du président Donald Trump.

 

Les membres du parti conservateur ont jusque 31 mars prochain pour voter par la poste parmi les 14 candidats dans la course.

LAISSER UN COMMENTAIRE